Facebook
Instagram
À propos | Contactez-nous | Publicité/Advertising

Le portail des professionnels
du voyage

Accueil Rubriques Carrières Photos Agenda Éductours Publications Agenda/Bottin Flash Voyages
Accueil > Articles
Imprimer  

Actualités du mercredi 04 juin 2014

Colloque sur la fraude de l'ATOQ
Les t. o. répondent à l'appel !


Claude St-Pierre

Hier après-midi (3 juin), l'Association des Tours Opérateurs du Québec (ATOQ) recevait plus de 20 représentants de voyagistes du Québec, dans le cadre d'un colloque portant sur la fraude.

Pour une première rencontre officielle ne portant que sur ce sujet, on peut affirmer que ce fût une mission réussie : non seulement les t. o. ont répondu présent, mais ils ont aussi été nombreux à partager leurs expériences, questionnements et pratiques, avec leurs compétiteurs.


« Il y a longtemps que nous n'avons eu une cause commune. Aujourd'hui, nous avons réuni dans la salle entre 75 et 85 % du volume d'affaires au Québec. En ce qui a trait à la fraude, nous ne sommes pas des compétiteurs, nous sommes tous dans le même bateau. C'est important de savoir que nous ne sommes pas seuls devant ce problème de plus en plus préoccupant », a affirmé d'emblée Claude St-Pierre, de Tours Chanteclerc et administrateur de l'ATOQ.



Simon Castonguay (KPMG)

Stephan Drolet (KPMG)
Tout comme l'avait fait l'ACTA, la semaine dernière pour son séminaire sur la fraude, l'ATOQ avait invité des conférenciers intéressants et pertinents. À cet égard, les deux associations ont pu profiter des connaissances de Thierry Pejot-Charrost, du Groupe Transat. Les conférenciers invités incluaient aussi Stéphan Drolet et Simon Castonguay, de KPMG – une entreprise offrant notamment des services professionnels en audit et en fiscalité – ainsi que Henry Alvarez, également du Groupe Transat.



Henry Alvarez et Thierry Pejot-Charros


LE FLÉAU DES TRANSACTIONS SANS CARTE


Le colloque a permis de faire savoir, entre autres, que les fraudes touchant les transactions sans carte (e-commerce, téléphone et courrier) ont augmenté de 11,5 % de 2012 à 2013, selon la Canadian Bankers Association.


Ainsi, en 2013, les fraudes liées aux transactions sans carte ont représenté plus de 64 % des pertes totales liées aux cartes de crédit, soit 299 374 609 $ des 465 135 009 $ de pertes rapportées. En passant, il ne s'agirait que d'un portrait partiel, puisque les experts s'entendent pour dire que les fraudes ne sont pas toutes rapportées.


Les fraudes liées aux transactions sans carte sont particulièrement inquiétantes pour les voyagistes, car ces derniers sont souvent les marchands sans avoir de contact direct avec les clients utilisateurs. Il est donc difficile pour eux de contrôler les cartes, bien que ce soit souvent eux qui reçoivent la rétrofacturation et que ce soient leurs comptes qui soient débités.


HAUSSE DU VOL D'IDENTITÉ


Une autre forme de fraude prend de l'ampleur au Canada, soit le vol d'identité. C'est le crime qui connaît le taux de croissance le plus rapide en Amérique. Chaque minute, le vol d'identité fait 19 victimes.


De cette façon, la manière de procéder des fraudeurs est plus subtile que par le passé. Ils ne se contentent plus de voler ou de cloner des cartes. Ils volent des informations personnelles et font des demandes de carte de crédit, en utilisant ces informations. Ainsi, les cartes de crédit semblent « légitimes » et les transactions sont autorisées.


Les fraudeurs sont imaginatifs et ont généralement une longueur d'avance sur les entreprises. Dans ce contexte, les conférenciers ont rappelé que les entreprises doivent agir pour prévenir les fraudes, afin de ne pas être toujours en réaction à celles-ci.



Joane Tétreault


INFORMATIONS PRÉCIEUSES À RABAIS


Tout comme moi, vous vous demandez peut-être comment les fraudeurs obtiennent les informations leur permettant de commettre leurs crimes. Par le biais d'Internet, entre autres. Et combien vaut une identité ou une carte de crédit dans Internet? Asseyez-vous, vous pourriez en avoir les jambes coupées!


Dans Internet, il est possible d'acheter 1000 numéros de carte de crédit pour la modique somme de 6 $! Et si le fraudeur veut avoir accès à toutes les informations de la carte et plus, par exemple, le numéro d'assurance sociale et le nom de fille de la mère, il lui en coûtera quatre à 5 $ par forfait d'informations!


« Il faut porter un regard continu sur les fraudes. On peut se demander de quelle façon peut-on avoir une veille à l'échelle de l'industrie. Il faut aussi former notre personnel et sensibiliser nos clients, les agents de voyages », concluait Joane Tétrault de Skylink, présidente de l'ATOQ.


Il va sans dire, l'ATOQ prend la fraude très au sérieux et cette réunion aura des suites, a assuré l'Association.


Anne Robidoux



 





REDIFFUSION
Séminaire sur la fraude de l'ACTA
Si vous êtes victime, parlez-en !

[REDIFFUSION 29 mai 2014]

Thierry Pejot-Charrost
(Transat)
Dans le cadre du séminaire sur la fraude de l'ACTA qui s'est tenu le 26 mai dernier à l'aéroport Montréal-Trudeau, des situations réelles de fraudes, commises par des clients et des conseillers, ont été rapportées.


Pour lire la suite, cliquer ici

 





REDIFFUSION
Séminaire sur la fraude de l'ACTA
Le SPVM constate une hausse
dans le voyage


Les sergents-détectives Simon Rémillard et Hélène Gignac, du SPVM.


[REDIFFUSION 28 mai 2014]
Depuis environ trois ans, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) constate une croissance de la fraude dans le milieu du voyage. Conférenciers invités au récent séminaire sur la fraude de l’ACTA, les sergents-détectives Hélène Gignac et Simon Rémillard du SPVM ont esquissé un portrait de la situation.

Pour lire la suite, cliquer ici

 






REDIFFUSION
Séminaire sur la fraude de l'ACTA
Une mine d'informations...
mais où étiez-vous ?


Thierry Pejot-Charrost (Transat), Yves Malo (ADM), Manon Martel (ACTA),
Eric Douay (Versapay), Simon Rémillard et Hélène Gignac (SPVM)

[REDIFFUSION 27 mai 2014]
Hier soir (26 mai), l'ACTA conviait les agents de voyages à un séminaire sur la fraude dans l'industrie du voyage, à l'aéroport Montréal-Trudeau. Toutefois, alors qu’une quarantaine d'agents s’y étaient inscrits, seulement une quinzaine s'y sont présentés.

Pour lire la suite, cliquer ici


Mots clés : Association des Tours Opérateurs du Québec , ATOQ , St-Pierre , Tours Chanteclerc , ACTA , Pejot-Charrost , Groupe Transat , Drolet , Castonguay , KPMG , Alvarez , Canadian Bankers Association , Tétrault , Skylink ,






La dengue au Vietnam

Marriott International - Ouverture de Moxy London Stratford

Le marché de locations de vacances gagne s'offre un nouvel élan avec CanadaStays rapportant une augmentation de 74% de réservations de séjours en 2017

Accueil | Nos Rubriques | Carrières | Photos | À votre agenda | Éductours | Brochures | Bottin Allo Voyage | Flash Voyages | À propos | Contactez-nous
Politique de confidentialité | Politique de retour et de remboursement
Tout droits réservés © Tourisme Plus 2006