Facebook
Instagram
À propos | Contactez-nous | Publicité/Advertising

Le portail des professionnels
du voyage

Accueil Rubriques Carrières Photos Agenda Éductours Publications Agenda/Bottin Flash Voyages
Accueil > Articles
Imprimer  

Actualités du mercredi 25 janvier 2017

Pour des bagages connectés...

E-Lostbag Premium, pour rester connecté à ses bagages à travers le monde

[24 janvier 2017]  Forte de son succès auprès de plus 3 millions de voyageurs dans le monde, la société E-Lostbag innove avec E-Losbag Premium, un système de traçage basé sur la technologie Bluetooth Low Energy qui accroît encore l’interactivité avec les bagages connectés.

Chaque jour dans le monde, 82 000 bagages en transit sont perdus et plus de 10 000 d’entre eux ne seront jamais retrouvés. " La cause principale de ces pertes sont les étiquettes arrachées, qui rendent le bagage non identifiable ", explique Nicolas Bastide, responsable marketing de la société E-Lostbag dont le système innovant de puçage électronique, lancé en 2014, équipe aujourd’hui plus de 5 millions de bagages. Plus communément appelée "étiquette connectée" cette puce, exploitant la technologie RFID/NFC, permet au voyageur de conserver un lien permanent avec ses bagages et les rend identifiables auprès de l'ensemble des compagnies aériennes.

Interactivité

Aujourd’hui, la société lance E-Lostbag Premium, un service d’identification de bagages qui conserve l’ensemble des fonctionnalités de leurs étiquettes connectées, notamment en y intégrant la technologie Bluetooth Low Energy, permettant d’améliorer encore l’interactivité du traçage. Il suffit à l'utilisateur de renseigner le numéro de LPN fourni lors de l'enregistrement bagage en aéroport pour lier le E-Lostbag Premium au système de gestion aéroportuaire des bagages.

Placé à l’intérieur du bagage afin d’éviter toute altération lors de l’acheminement, E-Lostbag Premium envoie une alerte directement sur le smartphone du voyageur lorsque le bagage connecté arrive sur le carrousel de l’aéroport.

" Rien ne ressemblant plus à une valise à roulette qu’une autre valise à roulette, une option permet également de faire sonner le bagage et d’éviter ainsi les erreurs ", souligne Nicolas Bastide. De la même façon, E-Lostbag Premium informe le propriétaire lorsque son bagage, oublié ou dérobé, se trouve à plus d'une dizaine de mètres de lui.

Localisation GPS du bagage

Autre innovation majeure : la connexion des bagages équipés avec le réseau NoL TM (Network of Luggage), c’est-à-dire le réseau constitué des 3 millions de clients E-Lostbag. "En déclarant un bagage perdu sur le réseau NoLTM, le maillage se met en action et vous retourne une localisation GPS", explique Nicolas Bastide. Une nouvelle fonctionnalité qui ne nécessite aucun abonnement.

Fixé à 34,90 euros par bagages, quelque soit le nombre de voyages concernés, E-Lostbag Premium est accessible au prix exceptionnel de 24 euros en précommande à l’occasion de son lancement. A noter que les premières livraisons débuteront en mars 2017.

A propos de E-Lostbag

Trois ans après son lancement officiel, le système de puçage E-Lostbag équipe plus de 5 millions de bagages appartenant à environ 3 millions de voyageurs. Le succès de la société qui enregistre environ 400 nouvelles inscriptions chaque jour s’appuie sur un réseau de plus de 200 partenaires à travers le monde (hôtels, autocaristes, conciergeries, services Lost&Found).

Pour accéder à la page Indiegogo de la campagne E-lostbag, cliquez ici

Pour accéder au dossier de presse, cliquez ici

Pour en savoir plus : www.e-lostbag.com


-30-


Mots clés : E-Lostbag ,






Le Canada lève l'obligation de visa pour la Roumanie et la Bulgarie

Annonce des lauréats et des finalistes des prix de l’OMT

Été 2017 : les É.-U., la Chine et la France en tête de liste des dépenses touristiques au Canada

Accueil | Nos Rubriques | Carrières | Photos | À votre agenda | Éductours | Brochures | Bottin Allo Voyage | Flash Voyages | À propos | Contactez-nous
Politique de confidentialité | Politique de retour et de remboursement
Tout droits réservés © Tourisme Plus 2006